La rentrée et les risques


 
Lycée Lusher via Infrogmation of New Orleans
 

Beaucoup d’écoles dans la région métropolitaine de la Nouvelle-Orléans commencent leurs années académiques cette semaine, même si l’application des zones de vitesse réduite à proximité d’une école a commencé le 2 août. Les écoles publiques dans la région métropolitaine de Bâton-Rouge ont commencé à la fin de la semaine dernière, alors que celles dans la paroisse de Saint-Tammany ne commenceront pas avant le début de septembre.


Tout cela, néanmoins, soulève des questions concernant la situation dans nos écoles louisianaises cet automne. Le mandat de masque que John Bel Edwards a annoncé la semaine dernière inclut les élèves et les adultes vaccinés, donc tous les gens dans les écoles seront masqués. Le nombre de cas de la covid dans la Louisiane continue d’exploser, et beaucoup de ceux sont parmi des jeunes.


En ce moment, toutes les écoles dans l'État ouvrent avec les cours en personne, beaucoup sans l’option de l’apprentissage virtuel. Le directeur étatique, Dr Cade Brumley, a dit via Twitter, “C’est absolument crucial que nos étudiant·e·s restent dans les salles de classe cette année tout en mitigeant la propagation de la COVID-19,” parce que les données de LEAP 2025 indiquent que les résultats des formations en personne surpassent l’apprentissage virtuel. L’apprentissage virtuel donne des difficultés pour les parents qui travaillent parce qu’ils doivent trouver la garderie. Le centre américain de contrôle des maladies (CDC) a aussi exhorté les écoles d’ouvrir complètement cet automne, même si elles ne peuvent pas suivre toutes leurs directives.


Le département d’éducation de la Louisiane a dit que, étant donné notre niveau de transmission et le nombre de cas dans toutes nos communautés, on prévoit plus de cas chez les élèves. S’il y a une transmission élevée de la covid dans une école, la décision de fermer cette école sera prise par la direction de l’école avec la bénédiction du directeur médical régional. Le département a donné des directives aux écoles louisianaises, mais elles ne sont pas obligatoires.


Selon les données les plus récentes du département de santé de la Louisiane, les personnes de 5 à 17 ans, c’est-à-dire qui sont à l’âge scolaire, ont rapporté 4 232 cas pendant la semaine du 22 au 28 juillet. Ce groupe occupe le troisième rang pour le nombre de cas dans l’État. Le département de santé n’a pas publié les données hebdomadaires depuis le 28 juillet. Selon le gouverneur lors d’une conférence de presse vendredi, 3 439 enfants avaient été testés positifs pour la covid dans une période de quatre jours. Toutes les paroisses sont considérées d’avoir un taux de transmission élevé.


Seulement 2 % des enfants avec la covid doivent être hospitalisés et il y a un taux de mortalité d’environ 0.3 % ou moins. Les jeunes enfants aussi transmissent la covid moins que les adolescents et les adultes, donc il y a moins de risques pour les gens avec un déficit immunitaire qui ont des interactions avec eux, mais le risque existe encore.

 

Ressources :

https://enrollnola.org/k12/

https://www.jpschools.org/approvedcalendar

https://ldh.la.gov/coronavirus

https://www.nytimes.com/2021/07/09/health/cdc-schools-reopening-guidelines.html

https://twitter.com/La_Believes/status/1422608231566741506?s=20

https://www.wdsu.com/article/more-than-3000-louisiana-children-test-positive-for-covid-19-in-just-four-days/37246194#