La grève des techniciens du cinéma arrive en Louisiane



Lundi, le 4 octobre, le président de l’Alliance internationale des employés de scène, de théâtre et de cinéma (A.I.E.S.T. ou I.A.T.S.E. [en.]) a annoncé que pendant le week-end que les presque 53 000 travailleurs ont voté pour une grève. Le vote a été presque unanime. 90 % des syndicaux éligibles ont voté, et plus de 98 % ont soutenu la grève. Le vote des 1 600 membres locaux est représentatif du vote général.


Matthew Loeb, le président d’A.I.E.S.T. a dit que, “Ce vote concerne la qualité de vie ainsi que la santé et la sécurité de ceux qui travaillent dans l'industrie du cinéma et de la télévision. Nos employés ont des besoins humains fondamentaux comme des pauses repas, un sommeil suffisant et un week-end. Quant à ceux qui se trouvent au bas de l'échelle des salaires, ils ne méritent rien de moins qu'un salaire décent.”


Ils grèvent contre l'Alliance des producteurs de films et de télévision (A.M.P.T.P.) qui représente Paramount Pictures, Netflix, Warner Bros, Amazon, et beaucoup d’autres studios de cinéma et services de streaming. L’industrie cinématographique est une industrie d'un milliard de dollars, avec des millions de dollars de revenus en streaming.


L’impact de la grève sera fort en Louisiane, arrivant au moment où le tournage a repris fortement dans la région métropolitaine de la Nouvelle-Orléans. Elle affectera 16 productions, incluant Le président du chapitre 478 d’A.I.E.S.T. a dit que des équipes de tournage sont demandées à travailler 14 ou 20 heures quotidiennement dans les périodes prolongées.


Cette grève est le premier que l’A.I.E.S.T. a fait dans son histoire de 128 ans, et c’est important de noter que ces travailleurs ont fait leurs jobs pendant la pandémie pour protéger leur industrie. Leur contrat national le plus récent a terminé en juillet de 2021, mais les travailleurs louisianais travaillent sous un accord type de zone. Le jour après les prix Emmy ont été décernés, les conversations d’un nouveau contrat ont été arrêtées. L’A.I.E.S.T. n’est pas le même syndicat qui représente les scénaristes.


Le Conseil national d’Actors’ Equity soutient la grève d’A.I.E.S.T..