Cannizzaro ne cherche pas un troisième mandat comme procureur du district

Ce qui suit est un extrait d’un article par Dominic Massa avec Clancy DuBos, publié le 24 juillet, 2020 sur le site-web de WWL-TV. Pour lire l’article complet, en anglais, cliquez ici. Les images ci-dessous sont des captures d'écran de WWL-TV et son emission sur le sujet qui est également disponible par le même lien.

Traduction par New Niveau.

La Nouvelle-Orléans - Le procureur du district de la paroisse d’Orléans Leon Cannizzaro Jr. ne cherchera pas un troisième mandat, il a annoncé vendredi, juste 90 minutes avant la fin de la qualification pour les élections du 3 novembre.


Cannizzaro n’avait fait aucune déclaration sur ses intentions jusqu’à vendredi.

Dans un communiqué affiché sur le site-web de son bureau, il a dit “J’ai fièrement consacré les derniers 42 ans da ma vie à la cause de faire de la Nouvelle-Orléans un endroit où l’on puisse vivre, travailler, élever des familles, et visiter en toute sécurité. Mais après des longues discussions avec ma femme et ma famille, il est apparu que mon interêt pour assumer un autre mandat a faibli et est compensé par un désir de passer plus de temps avec ma famille, surtout avec mes neuf petits-enfants qui sont nés depuis mon entrée en fonction. Ceci n’a pas été une décision facile, mais c’est celle avec laquelle je suis le plus en paix.”


Cannizzaro laisse derrière lui quatre candidats dans la course dès maintenant. Le président du conseil municipal Jason Williams et deux anciens juges de la cour criminelle de la paroisse d’Orléans Arthur Hunter et Keva Landrum ont qualifiés mercredi. L’ancien juge Morris Reed, père, qui est aussi un ancien procureur fédéral et de l’État et un ancien policier, a entré dans la course avant la fermeture de qualifications à 4:30pm CDT vendredi.



S’il s’était présenté, Cannizzaro aurait fait face à une dure bataille vers un troisième mandat, selon l’analyste politique de Eyewitness News et chroniqueur de Gambit Clancy DuBos. Son cabinet a été entravé récemment par un scandale de “fausses assignations” et une politique abandonnée de arrêter des témoins clés afin de les obliger de comparaître devant le tribunal.

Un sondage issu de l’Université de la Nouvelle-Orléans en 2018 a montré que le taux d’approbation de Cannizzaro parmi les votants a tombé d’un sommet de 55 pour cent en octobre 2016 à 42 pour cent en octobre 2018. Son taux de désapprobation est passé de 31 pour cent à 44 pour cent.


Ancien juge de première instance et juge d’appel, Cannizzaro a été élu procureur du district pour la première fois en 2008. Il a réussi à remporter un deuxième mandat en 2014. Avant de servir comme procureur du district de la paroisse d’Orléans, il a servi comme juge de la cour criminelle pendant 17 ans et ensuite il a siégé à la cour d’appel da la quatrième circonscription pendant cinq ans.


Comme Cannizzaro, Williams, qui a annoncé sa candidature en mars, pourrait faire face à une lutte difficile aux élections de l’automne. Il fait face à une accusation fédérale de 11 chefs de complot, de fraude fiscale, et d’autres accusations relatives aux impôts. Williams clame son innocence et jure de contester les accusations, mais son procès commence le 14 septembre. Williams a été élu au conseil municipal en 2014 et réélu en 2017.


Pour lire l’article complet, en anglais, cliquez ici

LNOCover.png

BECOME A SPONSOR

Let people know your business is working to keep French alive in Louisiana.

Cajun Fiddle Covers.png
BEINCOOL.png
SLF.png

Subscribe to Our Newsletter

Company

Platform

Contact

Follow Us

  • Facebook
  • Instagram
  • Twitter
  • YouTube
  • LinkedIn

© New Niveau 2020 | NewNiveau.com