La “zone morte” se développe dans le golfe du Mexique


Source: noaa.gov


Le golfe du Mexique est vital pour nos vies et notre économie ici en Louisiane, mais il n’est pas en bonne santé. Selon une annonce des scientifiques soutenus par l'administration océanique et atmosphérique nationale (NOAA), une sous-section du département de commerce des États-Unis, une zone morte plus grande que normale a été mesurée cette année. Une zone morte, aussi connue comme une zone côtière hypoxique, est là-où il n’y a pas beaucoup d’oxygène, ce qui peut tuer les poissons et d’autre vie marine.


La zone morte normale dans le golfe pendant les cinq dernières années était environ 5 380 milles carrés, mais cette année elle était mesurée de s’étend sur 6 334 milles carrés. C’est beaucoup plus grand que l’objectif mis en place par le Détachement Spécial Hypoxique pour 2035 de moins de 2 000 milles carrés. Des scientifiques de l’Université de l’État de la Louisiane (LSU) et le Consortium Marine des Universités Louisianaises ont dirigé l’enquête cette année.


La taille de la zone est dite d’être causée par les nutriments excessives des villes louisianaises plus en amont. Les nutriments stimulent la croissance des algues, qui meurent et ensuite nourrissent les bactéries, qui enfin consomment de l'oxygène. Limitant le trop-plein des nutriments utilisées dans les espaces urbains et ruraux le réduisent.


Il existe un autre problème pour la côte qui n’est pas aidé par les actions des gens en amont du fleuve Mississippi. Des barrages construits aussi loin au nord que le Dakota du Nord et le Nevada réduisent majoritairement le montant de sédiments qui arrive en Louisiane. Avant leurs constructions, plus de 440 millions de livres de sédiments sont arrivées sur la côte louisianaise chaque année. Notre côte est érodée par le golfe sans ce remplissage.


Ce sédiment manquant est nuisible contre l’érosion de la côte qui cause aussi des problèmes pour nous. La première partie du projet de l’Autorité pour la protection et la restauration de la côte de la Louisiane démarre avec la restauration de l’île de Grande-Terre-Ouest. Les îles restaurées dans la baie de Barataria sont la première ligne de défense contre les ouragans pour des gens dans les paroisses de Jefferson, Orléans, Plaquemines, Saint-Bernard, et Saint-Charles. Le projet a commencé en 2006.


La réhabilitation des îles-barrières en baie de Barataria. Source: restoration.noaa.gov


Ce n’est pas à dire que le travail est fini en baie de Barataria — l’agence devra retourner dans l’avenir pour refaire la restauration. En fait, bien que l’agence lui-même ait fini là, le travail continue. Une entreprise privée ajoute des yards à l’île avec du sédiment et une mille avec de la roche.


La restauration de la côte et la santé du golfe sont reliées. Les actions humaines prises en amont ont un impact très fort. Les nutriments arrivent mais les sédiments n’arrivent pas. Une zone morte agrandie conduit à une zone d’habitation réduite. La déposition naturelle de sédiments par des fleuves ne peut pas être dupliquées au même niveau par les actions des groupes gouvernementaux et non-gouvernementaux – on reverra les mêmes actions de l’Autorité pour la protection et la restauration de la côte après 20 ans.


Ressources :

https://www.noaa.gov/news-release/larger-than-average-gulf-of-mexico-dead-zone-measured

https://coastal.la.gov

https://www.lacoast.gov/new/Default.aspx

https://www.houmatoday.com/story/news/state/2021/03/29/louisiana-coastal-restoration-curbed-too-little-sediment-upriver-states-have-too-much/7044963002/

https://daily.jstor.org/where-did-the-oil-from-the-deepwater-horizon-spill-go/

https://www.cnn.com/2021/07/03/americas/gulf-of-mexico-fire-intl/index.html

https://www.nola.com/news/environment/article_167475da-b8d9-11eb-96df-6bfb47da514b.html

https://mississippiriverdelta.org/category/coastal-restoration/

https://3887972e-b695-41d9-b719-f333cf15ac7e.filesusr.com/ugd/8be722_80ca26739b6744aa9e07c2689e258f76.pdf