Black Friday : on le connaît, mais son origine ? C’est compliqué.



Le premier usage du terme “Black Friday” a été en 1869 après le crash du marché aurifère le 24 septembre. Jay Gould et Jim Fisk, deux financiers sur Wall Street, ont essayé de profiter grandement en achétant beaucoup d’or provoquant une hausse du prix, et puis vendant ce qu’ils ont acheté. Le prix a été augmenté à $30 par once. Le marché s’est effondré et beaucoup d’investisseurs ont perdu leur argent. Gould et Fisk n’ont pas perdu beaucoup d’argent parce qu’ils n’ont pas payé les prix élevés. C’est typique de nommer un jour “Black [insérer le jour]” quand une crise boursière s’est passée ; le 29 octobre 1929, le jour de la crise boursière de la Grande Dépression est connu comme “Black Tuesday.”


Il y a deux raisons raisonnables pour lesquelles ce qu’on connaît comme “Black Friday” s'appelle comme ça. La première raison est que c’est que le jour après le Thanksgiving est dit d’être le premier jour que les magasins font, typiquement, un profit de l’année. Par conséquent, avant, les magasins ont été dans le rouge, et après dans le noir, dans le “black.”


La deuxième raison est qu’à Philadelphie, pendant les années 1950s, un policier a été cité dans The American Philatelist, un journal local, décrivant le chaos de ce jour-là comme “Black Friday.” Il y a eu beaucoup de personnes à la ville : des touristes à cause du match de football américain entre l’armée et la marine, des acheteurs de la périphérie qui sont arrivés à faire leurs achats de la saison des fêtes. Black Friday était une norme partout les États-Unis à la fin des années 1980s, et il a lieu à Philadelphie en 1961, même s’ils ont tenté de changer le nom au “Big Friday.”


Cette année, Black Friday a lieu le 26 novembre. Comme c’est le jour après le Thanksgiving la date exacte change, mais c’est toujours le quatrième vendredi de novembre. Le jour après Thanksgiving est connu comme le début non-officiel de la saison d’achats pour les Fêtes. Étant donné la Grande Dépression et les inquiétudes concernant l’économie et rentabilité des magasins, le gouvernement fédéral des États-Unis a mandaté en 1941 que le Thanksgiving ait lieu le quatrième jeudi de novembre.


Black Friday est considéré comme un jour férié dans les secteurs qui ne sont pas commerce. Avant, beaucoup de travailleurs ont pris des congés maladie, donc les employeurs ont décidé de donner un jour de congé, au lieu d’essayer de faire les affaires normales avec une équipe diminuée.


Il y a aussi, le samedi après le Thanksgiving, “Small Business Saturday” où les magasins plus petits et locaux ont leurs soldes et annoncent le début de la saison d’achats pour les fêtes. Le jour est mondial aujourd’hui, avec des pays, comme la France, qui le fait le jour après Thanksgiving, même s’ils ne fêtent pas Thanksgiving. Des autres pays ont, eux-mêmes un jour de soldes ; la Chine le fait le 11 novembre, et il s'appelle “Singles Day.”


Même si le jour est très commercialisé, c’est aussi un jour de grève. Chaque année, beaucoup de travailleurs grèvent contre leurs employeurs pour les conditions de travail plus humaines et des salaires décents. #Striketober est devenu #Strikesgiving.


Target a annoncé que leurs magasins seront toujours fermés le jour du Thanksgiving.