Covid-19 et la saison des fêtes (de 2021)

Maintenant le taux d’infection en Louisiane est très faible en comparaison du taux pendant l’été et l’hiver 2020. Seulement 481 nouveau cas ont été rapportés samedi – des milliers de cas ont été rapportés quotidiennement il n’y a pas si longtemps. 14 morts ont été rapportés, et 88 % des personnes

Taux du risque d'infection en Louisiane

hospitalisées ne sont pas vaccinées contre le coronavirus. Dans la paroisse Catahoula, le risque d’infection est dit d’être faible, selon le Louisiana Department of Health (LDH). Plus de 30 paroisses dans l'État ont un risque d’infection “modéré” ou “faible.” La Louisiane a le quatrième plus faible taux d'infections par habitant, avec 69 cas par 100 000 résidents.


En ce moment, tout le monde qui a 5 ans ou plus est éligible pour recevoir le vaccin. La paroisse d’Allen a le taux de vaccination le plus faible, à 27,85% de la population. Les

paroisses d’Orléans et de Feliciana Ouest ont les taux les plus élevés, à 61,69% et 61,15% respectivement.


Le 17 novembre, le LDH a commencé à recommander que tout le monde qui a 18 ans ou plus reçoit le l’injection de rappel. Selon Dr Joseph Kanter, un agent de santé publique pour l'État de la Louisiane, l'État souhaite la protection maximale contre la Covid aux familles cette saison des fêtes, comme elles fêtent en ensemble. Les restrictions sont seulement que les personnes éligibles doivent avoir complété leur série de vaccination de Pfizer ou Moderna il y a six mois ou avoir reçu le vaccin de Johnson&Johnson il y a deux mois. Elles peuvent choisir elles-mêmes quel vaccin elles reçoivent comme le rappel.


John Bel Edwards, le gouverneur, et le LDH continuent d’encourager les louisianais·e·s de recevoir le vaccin. Kanter a rappelé que la troisième vague de la pandémie a eu lieu après la saison des fêtes l’année dernière. Edwards essaie de renforcer l’idée que les vaccins protègent nos familles et nos ami·e·s. Encore l’idée existe que les vaccins sont dangereux, particulièrement pour les enfants. Néanmoins, il n’y a aucune preuve pour la soutenir. Les vaccinations sont sûres.


Le 20 septembre, le LDH a notifié le congrès de la Louisiane du changement de règle qui dit que la vaccination contre la Covid-19 sera obligatoire pour les étudiant·e·s louisianais·e·s. Le 10 novembre le département l’a notifié qu’aucun commentaire public contre la nouvelle règle a été soumis ; Edwards soutient ce changement. Il y aurait encore des exemptions. Représentant Larry Bagley, le président du comité sur la Health & Welfare (fr : Santé et Bien-être) de la Chambre a dit que les représentants vont tenir une audience le 6 décembre.


Samedi dernier, à Bâton-Rouge, il y a eu un événement pour encourager les vaccinations contre la Covid à Quarters-Endless Entertainment, et hier Edwards a assisté à un événement pour vacciner les enfants.