Mise en vente de la salle de concert Gasa Gasa, située à La Nouvelle-Orléans

Ce qui suit est une traduction d’un article écrit par JAKE CLAPP, publié dans le journal Nola.com le 22 juillet, 2020. Pour lire l’article complet, cliquez ici. Traduction par Rudy Bazenet pour New Niveau.


La salle de concert Gasa Gasa, située sur la rue Freret, vient d’être mise en vente. Cette annonce est

une conséquence directe de la pandémie de coronavirus, synonyme d’avenir incertain pour de

nombreuses salles de spectacle.


Les propriétaires actuels de Gasa Gasa – qui a fermé ses portes juste avant la Saint Patrick – ont tenté

de maintenir le cap tout au long de la pandémie. Ils ont toutefois dû prendre la décision de vendre,

aucune mesure portant sur une possible réouverture des salles de spectacle n’ayant été annoncée à La

Nouvelle-Orléans.


« Tout se passait bien mais nous avons dû faire face à une fermeture de plus de trois mois et n’avons

aucune visibilité sur une possible réouverture » a précisé Dane Peterson, l’un des copropriétaires de

Gasa Gasa.


La salle, disposant d’une superficie de 2 200 pieds carrés et d’une cour intérieure, est désormais

référencée sur le site internet d’une agence immobilière. M. Peterson a affirmé qu’il n’était pas encore en mesure d’apporter des précisions au sujet de cette vente mais qu’il serait toutefois « ravi » que les

nouveaux propriétaires conservent la salle de concert.


Gasa Gasa – terme argotique japonais signifiant « faire trop de choses à la fois » – avait ouvert ses

portes le 13 juillet 2013. Cet espace, conçu en premier lieu comme une salle de concert et un bar,

accueillait également des expositions, des projections de film et des performances artistiques. Il faisait

également office de studio d’enregistrement. Gasa Gasa aura accueilli des centaines d’artistes

indépendants originaires de La Nouvelle-Orléans, ainsi que de nombreux groupes en tournée à travers

les États-Unis.


Le club, riche de ses couleurs et fresques murales, incarnait la renaissance post-Katrina d’un segment

bien spécifique de la rue Freret, situé entre l’avenue Napoléon et les universités de Tulane et de Loyola.

Ce quartier, qui a le statut d’arts district depuis 2008, a vu se développer de nombreux bars, restaurants,

boutiques et autres petites entreprises – qui doivent désormais faire face au choc de la pandémie.


Présenté en partenariat avec The Nous Foundation



LNOCover.png

BECOME A SPONSOR

Let people know your business is working to keep French alive in Louisiana.

Cajun Fiddle Covers.png
BEINCOOL.png
SLF.png

Subscribe to Our Newsletter

Company

Platform

Contact

Follow Us

  • Facebook
  • Instagram
  • Twitter
  • YouTube
  • LinkedIn

© New Niveau 2020 | NewNiveau.com