Jazz Fest 2021: Les artistes francophones et créolophones à ne pas manquer


 

Le New Orleans Jazz & Heritage Festival de 2021, un événement qui couvrira deux fins de semaine au New Orleans Fairgrounds, promet d'être chargé d'émotions après un long délai depuis le dernier festival en 2019. Le festival, comme tout festival de musique en ville, signifie plus que juste la musique. C'est une célébration et une distillation des éléments de notre culture tous au même endroit. Alors, nous chez New Niveau sommes en effet chargés d'émotion de vous présenter une courte liste des groupes francophones et créolophones qui nous excitent. Allons danser !


Ven. 8 oct


Beausoleil avec Michael Doucet

Des révolutionnaires de la musique cadienne, Beausoleil revient au Jazz Fest pour la énième fois. On ne peut pas en dire assez sur l'héritage laissé par Michael Doucet et ce groupe depuis son début en 1975, à travers leur deux Grammys et des dizaines de tournées du monde.


Cedric Watson et Bijou Créole

Cedric porte le flambeau pour la chanson en kouri-vini (la langue créole de la Louisiane) et son approche a toujours été bien réfléchie. On attend un mélange de la musique Louisianaise traditionnelle ainsi que des originaux, tous interprétés dans un style authentique.


Sam. 9 oct


Lost Bayou Ramblers

Les Lost Bayou Ramblers puise dans le punk rock et des éléments électroniques pour une version dure et forte de la musique cadienne. Néanmoins, on peut danser dessus tout de même. Ils ont remporté un Grammy en 2018 pour leur album "Kalenda" et sa marque de fabrique est la ré-imagination de chansons classiques de la Louisiane et d'ailleurs.


Dim. 10 oct


Helen Gillet

Originaire de Belgique, Helen s'est établie à la Nouvelle-Orléans en 2002. La violoncelliste aime expérimenter avec des pédales d'effet, transformant son instrument et sa voix en textures célestes. La majorité de sa répertoire est originale, moderne et évocatrice, mais elle réinvente aussi des chansons francophones de sa Belgique natale.

Ven. 15 oct


Leyla McCalla

Leyla McCalla, violoncelliste accomplie, est aussi bien connue comme chanteuse et joueur de banjo, entre plusieurs autres choses. L'autrice-compositrice chante en français, en anglais, et en son kréyol haïtien ancestral. Son style rend homage aux genres antillais, un fait pour lequel elle est bien placée en tant que musicienne Néo-Orléanaise.


Geno Delafose & French Rockin' Boogie


Un incontournable des scènes de festival, Geno Delafose, avec son accordéon diatonique et sa voix veloutée, est l'exemple par excellence de la musique zydeco de la vieille école. Son groupe joue avec précision et avec passion, rayonnant un amour et un respect pour la musique et son histoire en Louisiane.


Sam. 16 oct


Amanda Shaw & the Cute Guys