La Louisiane et sa toxicité : l’existence des PFAs dans l'environnement et leurs effets sur nous



Une partie du fleuve Mississippi, connue sous le nom de “Cancer Alley” (fr : l’Allée du Cancer), abrite de nombreuses installations pétrolières. Cette partie, d'une longueur de 85 milles, abrite aussi un nombre de cas de cancer très élevé. Néanmoins, maintenant, il y a aussi des inquiétudes sur le partage des PFAs, les substances polyfluoroalkyles et perfluoroalkyles, dans l’environnement, spécifiquement le golfe du Mexique.


PFAs sont souvent appelés des produits chimiques éternels à cause de leur incapacité à décomposer dans l’environnement ou dans le corps humain. Ils ont été utilisés dans les ustensiles en téflon et des nettoyants ménagers, augmentant l'exposition de la population à ces produits chimiques. PFAs ont été aussi liés aux systèmes immunitaires affaiblis et des autres problèmes de santé.


Selon le rapport par l’Environmental Working Group (EWG), un groupe activiste à but non lucratif, la Département de la Défense (DOD) a pollué le golfe du Mexique avec des PFAs à 12 sites confirmés et quatre soupçonnés. Des donnés de la DOD nous ont aussi dit qu’il y a 3 sites confirmés et 8 soupçonnés en Louisiane. C’est très difficile de détruire ces produits chimiques parce qu’ils sont résistants à l’eau, le feu, et l’huile, donc ils restent dans notre environnement. En ce moment, l’EPA teste des moyens de retirer les PFAs de l’eau potable.


Des PFAs ne sont pas seulement trouvés dans notre eau potable, mais aussi dans la faune, incluant dans les poissons et des huîtres. Une étude souligne le montant inquiétant de PFOs, un type de PFA, dans les huîtres du golfe du Mexique, néanmoins les données de l’étude sont de 1998. Il y a d'autres études en progrès maintenant. Selon Jared Hayes, un analyste politique d’EWG, ces PFOs des bases de la DOD sont probablement des mousses extinctrices.


Le projet de loi d’infrastructure qui a été adopté loi en mi-novembre inclut des milliards de dollars pour l’amélioration des systèmes d’eau. Ces améliorations incluent près de $10 millions de dollars de changements pour réduire le nombre de contaminants dans l’eau potable, comme les PFAs. L’administrateur de l’ EPA, Michael Regen, a dit que l’afflux d’argent aidera l’agence en protégeant le public et d’avancer notre connaissance scientifique de l’environnement et l’effet de nos actions.


L’EPA a aussi publié le plan de l’administration Biden pour faire face aux PFAs, qui est disponible ici en anglais ou en espagnol.


Le danger des PFAs est encore inconnu, mais des liens aux cancers, aux réductions de l'efficacité vaccinale, au développement des enfants, et plusieurs autres choses sont vraiment déconcertants. Avant, ces produits chimiques ont été crus d’être bénin : c’est seulement le début de notre connaissance de leurs dangers. On ne sait pas si le monde devient comme Cancer Alley à cause de tous ces produits.