#Striketober : Les grèves américaines


 


La grève des travailleurs de l’Alliance internationale des employés de scène, de théâtre et de cinéma (A.I.E.S.T. ou I.A.T.S.E. [en.]) n’est pas la seule grève qui a la chance d’avoir lieu en octobre. Les travailleurs à John Deere, Kellogg, Mondelez International (le fabricant d’Oreos), le Travel Security Administration (TSA) de l’aéroport international à Denver, et Kaiser Permanente ont tous voté pour une grève contre leurs employeurs cette année. Pour le plupart, c’est à cause des heures très longues, les salaires trop baissés, et, pour les grèves chez John Deere et Kellogg, un système d'avantages à deux vitesses.


Au total, plus de 100 000 travailleurs vont grever si des accords ne sont pas créés. Chaque groupe soutient leur grève avec 95 % ou plus des votes. Les taux de participation sont aussi élevés - environ 85-86 % des personnes éligible.


La résurgence des grèves est supposée un résultat de la pandémie et ses effets sur l’économie. En ce moment c’est cru que les employés ont plus de pouvoir, grâce à la pénurie de travailleurs, donc #Striketober se passe. Le cours des actions de Kellogg a baissé 2,6 % depuis le début de la grève.


Quand les grèves commenceront s’il n’y a pas d’accord :

Kellogg : déjà commencé le 5 octobre

John Deere : aujourd’hui, le 14 octobre

A.I.E.S.T. : le 18 octobre à 12:01 am PST

TSA à Denver : dès que la semaine prochaine

Kaiser Permanente : le 21 octobre


La possibilité des autres grèves est réelle : la grève chez Kaiser Permanente inclut seulement les infirmiers en Californie et à l’Oregon, mais il y a plus de 50 000 travailleurs chez Kaiser Permanente partout au pays qui appartiennent à être prêts pour faire une grève. La grève chez Mondelez International a déjà fini après avoir signé un nouvel accord, mais elle a duré une semaine et a eu des effets positifs pour les travailleurs.


Seulement la grève chez A.I.E.S.T. aura un effet direct sur les travailleurs en Louisiane, mais grâce à notre économie entrelacée aux États-Unis. Ces grèves auront un effet sur tous de nous, même si ce sont seulement des pénuries de marchandises ou la normalisation des grèves organisées par les syndicats en soutien des salaires et des heures humaines.


Pendant l’été il y avait aussi une discussion d’une grève américaine générale qui aurait lieu le 15 octobre (demain), s’appelait l’October Strike. Néanmoins, il n’y a plus de discussion de cela depuis septembre.