L’arrivée des Afghans en Louisiane

La Louisiane accueille 59 réfugiés afghans ; leur arrivée est attendue pour la fin de septembre. En tout, notre pays recevra 37 000 réfugiés dans ce premier groupe, avec l’objectif de 65 000 avant la fin du mois de septembre, et 95 000 avant septembre 2022.


Nos voisins, l’Alabama et le Mississippi accueillent 10 personnes, 20 au total. C’est vraiment au contraste des autres états, comme l’Iowa, l’Oklahoma, et la Californie, qui reçoivent des milliers de réfugiés afghans.


David Aguillard, avec Catholic Charities, a dit qu’ils ont été notifiés que les 10-12 familles viennent à la Louisiane le 15 septembre par l’administration de Biden, mais il n’y a plus d’information sur leur arrivée, que 49 seront à Bâton-Rouge et 10 à la Nouvelle-Orléans.


À ce moment, chaque réfugié recevrait $1 225 pour ses dépenses des trois premiers mois. Aguillard a dit aussi, néanmoins, que l’organisation Catholic Charities pourrait être engagée en aidant les réfugiés pendant, au maximum, huit mois. Soutien des arrivées afghans inclut une orientation culturelle continue, des services d'interprétation, accès à la formation en anglais, des services d’emploi, et la sensibilisation communautaire et du mentorat pour faciliter leur autonomie et leur intégration dans la communauté.


Des Vietnamien-Américains ici ont eu une expérience similaire, quand certains sont arrivés pendant et après la guerre de Viêt-nam. Beaucoup d’eux ont fait des dons et voudraient aider les arrivées, souvent avec des cadeaux incorporels, comme d'informations. Des choses comme comment faire des courses au supermarché, de conduire une voiture américaine, d’inscrire leurs enfants aux écoles aideront vraiment ces personnes en trouvant leur autonomie et en créant leurs nouvelles vies ici.


Le programme de l’Immigration and Refugee Services, sous Catholic Charities, est la seule organisation de réinstallation des réfugiés dans la région métropolitaine de la Nouvelle-Orléans. Ils ont dit qu’ils ont expérience en aidant ceux qui aidaient nos troupes, comme après la guerre du Viêt-nam et les guerres en Irak.


Ces réfugiés sont légitime et documentés, ils ont reçu leurs vaccins et une vérification des antécédents a été faite.


La réinstallation des réfugiés afghans aux États-Unis est partie du désengagement des ÉU de l’Afghanistan et l’effort d’aider ceux qui ont aidé les ÉU dans leur efforts-là. Biden a annoncé que la limite des réfugiés accueilleront dans le pays pour l’année financière de 2022 sera soulevée à 125 000 personnes. Donald Trump a fixé une limite de 15 000 pour l’année 2021, que Biden a soulevé à 62 500.