La côte de la Louisiane et nos investissements

L’investissement aux marécages et la côte louisianaise


L'investissement d’argent étatique à la restauration des îles-barrières et de la côte en général fait beaucoup. Le gouverneur John Bel Edwards a joint l'Autorité de la Protection et la Restauration Côtière (CRPA) en annonçant le complètement des efforts restauratifs sur l’île Trinity-East le 24 septembre. Elle n’a pas reçu beaucoup de dommage pendant l’ouragan Ida, son premier test.


L’île est une partie du refuge faunique Isle Derniéres, et la restauration une partie du projet Terrebonne Vasin Barrier Island and Beach Nourishment. Le projet utilise environ $170 million de dollars pour restaurer 1 257 acres du marécage, du dune, et de la plage dans les paroisses de Terrebonne et Lafourche.



Deux autres projets recevront des millions de dollars pour ses avancements. Le Regionwide Trustee Implementation Group (TIG), qui contrôle la distribution des fonds qui ont résulté de la marée noire Deepwater Horizon en 2010 donne $15,16 millions de dollars à la Louisiane. $8 millions de dollars vont être utilisés pour la restauration d'habitat des oiseaux sur les îles Chandeleur, qui abritent plus de 50 espèces de plantes et d’animaux désignés comme des “ espèces dont la conservation est la plus nécessaire.” Ces îles ont été affectées vraiment par les pertes de terre, la hausse du niveau de mer, la privation de sédiment, et les dommages causés par des ouragans.


Le reste de l’argent donné sera utilisé pour créer un réseau de couvées d’huîtres lié aux récifs. Cinq ou six sous sites seront placés dans le Détroit du Mississippi et le marécage de Biloxi. Bren Haase, le directeur exécutif du CRPA, a dit qu’ “un récif en bonne santé des huîtres fournit un littoral stabilisé, un système vivant de la filtration des eaux, et un écosystème entier pour les espèces qui vivent dans les récifs.” En bref, les huîtres ne sont pas seulement importantes pour la cuisine.



Soutien pour quatre étudiant·e·s de la restauration côtière


Le CRPA a aussi annoncé l’ouverture le 27 septembre des propositions pour le programme d'assistanat de la science côtière (CSAP). Ce programme attribue $100 000 en quatre bourses annuellement, $25 000 pour chaque étudiant·e, administrées par le programme universitaire Louisiana Sea Grant. La bourse est disponible pour chaque étudiant·e pendant un maximum de trois années, un maximum de $75 000.


Les étudiant·e·s qui sont recruté·e·s avec ce

programme doivent rendre complet 240 heures de travail pour le stage avec le CRPA pendant la poursuite de leur maîtrise. Les propositions cherchées aideront le CRPA en faisant les cinq objectives du plan directeur compréhensif louisianais pour une côte durable (en : Louisiana’s Comprehensive Master Plan for a Sustainable Coast) qui sont de :

Réduire des inondations causés par les ondes de tempêtes

Utiliser des processus pour promouvoir un écosystème côtier durable

Fournir des habitats pour une vaste gamme d’activités

Soutenir du patrimoine culturel

Promouvoir une côte fonctionnelle


Plus d'informations du plan directeur côtier de 2017 est disponible ici, et pour plus d'informations en général cliquer ici. Les propositions doivent être faites par les professeurs aux universités louisianaises jusqu’au 2 décembre ici. Des exemples des propositions et aussi les procédures de demande sont disponibles ici.