'Aujourd'hui je me sens tellement plein d'espoir': La Louisiane commence son effort de vaccination

Ce qui suit est un extrait d’un article écrit par Emily Woodruff et publié le 14 décembre, 2020 dans le journal The Times-Picayune. Pour lire l’article complet en anglais, cliquez ici.

Traduction par Sam Craft pour New Niveau.

Le docteur Mona Moghareh, pharmacienne pour l'Ochsner Medical Center, à gauche, administre le vaccin contre le coronavirus à Debbie Ford, MSN, RN, à droite, l'infirmière en chef lundi le 14 décembre, 2020. (Photo par Chris Granger | The Times-Picayune | The New Orleans Advocate)

Les hôpitaux en Louisiane ont commencé lundi à administrer les premières doses du vaccin contre le coronavirus produite par Pfizer Inc., lançant l'effort de l'État de distribuer le médicament récemment autorisé qui, les responsables l'espèrent, mettra finalement fin à la pandémie.


Vers 9h lundi, le gouverneur John Bel Edwards sur place, les première doses du vaccin ont étés données aux travailleurs de la santé au campus principal d'Ochsner Health sur l'autoroute Jefferson.


Debbie Ford, l'infirmière en chef, a été la première employée du système hospitalier à recevoir l'injection.


Edwards et une petite foule regardait alors qu'une pharmacienne faisait basculer lentement le flacon du vaccin, en assurant qu'il était complètement décongelé et dilué avec la solution saline obligatoire. Il a été congelé à -70 degrés celsius lorsqu'il est arrivé pas plus d'une heure avant.


La pharmacienne, Mon Moghareh, a vite planté la seringue dans le bra nu de Ford et a poussé le plongeur. Ford n'a pas bronché. Tout le monde a applaudi.


"Je ne l'ai même pas senti," a dit Ford en souriant.


Ford, à l'âge de 60 ans, a travaillé en première ligne, combattant le coronavirus depuis le mois de mars. Se faire vacciner lui a donné "un grand sentiment d'espoir," elle dit.


"On reçoit tous ces patients, on leur fournit les meilleurs soins possible," elle dit. "Mais à l'arrière de ton esprit, il n'y avait pas de vaccin, il n'y avait pas de vrai remède. Aujourd'hui je me sens tellement plein d'espoir, comme si je peux enfin respirer profondément."


Ford a été l'un parmi des dizaines de travailleurs de la santé en Louisiane qui ont reçu le vaccin lundi alors que les livraisons commençaient à faire leur chemin vers l'État. Ce n'était que le début d'un processus qui va bientôt impliquer nombreux hôpitaux et des centres de distribution dans toute la Louisiane.


"Ceci est le début de la fin, mais on n'en est pas encore là," Edwards dit. "Mais c'est une telle bénédiction d'avoir le vaccin dans l'État de la Louisiane."

LNOCover.png

BECOME A SPONSOR

Let people know your business is working to keep French alive in Louisiana.

Cajun Fiddle Covers.png
BEINCOOL.png
SLF.png

Subscribe to Our Newsletter

Company

Platform

Contact

Follow Us

  • Facebook
  • Instagram
  • Twitter
  • YouTube
  • LinkedIn

© New Niveau 2020 | NewNiveau.com